Aller au menu

À propos

(choisissez dans la liste ci-dessous)

Article principal

L'œuvre de l'HVACR Heritage Centre Canada

1. Image d'un homme assis dans un bain d'étain

1. Quoi de mieux qu’un bon bain chaud après
une dure journée travail. Cliquez sur l’image
pour plus d’informations.


Il n’y a rien dans l’histoire du Canada de plus représentatif que la description de la façon que nos ancêtres, vivant dans l’une des parties les plus froides du globe, ont dû apprendre à se tenir au chaud pour subsister et c’est à eux que l’on doit notre confort actuel et notre bien être. Ils ont eu à faire preuve de créativité et d’inventivité et leur histoire fait partie intégrante de notre identité culturelle.

Le documentaire de l’HVACR Heritage Centre Canada (HHCC), intitulé C’est chaud : une histoire canadienne du chauffage automatisé et du changement social, nous apprend comment notre pays vit le jour. Il nous apprend comment les Canadiens faisaient pour survivre pendant six mois de temps froid par année et comment ils se préparaient ensuite pour affronter l'hiver suivant.

En raison de ses statuts, le mandat du Centre est centré sur la recherche et l’éducation du public, sur la propagation d’informations et de connaissances et sur la compréhension et l’appréciation de l’histoire des technologies canadiennes. L’HHCC raconte l’histoire des technologies de CVCR et de leurs contributions et conséquences sur la vie des Canadiens.

Rueben Nelson, spécialiste en sciences sociales du Canada, explique que chaque peuple a une histoire fondamentale dans laquelle ses gens subsistent et prospèrent. Cette histoire offre des moyens de subsistance qui permettent à un peuple d’évoluer et d’affronter l’avenir. Dans Inventing Canada, le conteur canadien Roy Mayer explique les difficultés et risques auxquels on doit faire face lorsqu'on tente d'inventer quelque chose d’utile qui n'existe pas. Ce sont ces histoires que l’on retrouve dans C'est chaud.

Quelques faits

L’HVACR Heritage Centre Canada a vu le jour par l'entremise d'une initiative privée menée par un groupe de bénévoles enthousiastes.

À propos du documentaire

2. Images d'un homme avec un masque à gaz, les molécules de réfrigérant et un réservoir de R134

2. Dans Chilling Out, vous découvrirez que les
techniciens portaient souvent des masques à
gaz pour travailler avec des appareils de
réfrigération. Cliquez sur l’image pour plus
d’informations.


Le documentaire est basé sur des collections d’artéfacts historiques et des archives que conserve le Centre. Les artéfacts constituent l’essence même de la culture d’un peuple. Ils sont un peu les hiéroglyphes de notre temps, des images, symboles et icônes culturelles qui nous aident à mieux comprendre qui nous sommes.

C’est chaud suit les traces du documentaire Chilling Out, The Origins of Home Refrigeration, aussi parrainé par le Centre et le Musée virtuel du Canada (MVC) et disponible sur le Web. Les deux documentaires ont pour but d’éduquer le public et de le sensibiliser aux technologies que l’industrie a développées au fil des décennies et les impacts qu'elles ont eus sur la société et culture canadienne.

Quelques faits

Le Centre fut constitué en personne morale sans but lucratif en 2002 et s’est vu accorder le statut d'organisme de bienfaisance en 2003.

Ce que vous verrez et apprendrez

3. Photo d'un tamis de cendres grossièrement taillées de la fin du XIXe siècle

3. Ce tamis à cendres et l’artéfact de chauffage
le plus ancien de l’HHCC. Cliquez sur l’image
pour plus d’informations.


Comprendre la puissante nature des choses que l’on trouve banales ou que l’on tient pour acquises peut s’avérer une expérience très enrichissante. Cela s'applique aux nombreux appareils que l’on retrouve dans les foyers canadiens. Au 21e siècle, les avancées technologiques ne cessent d’influencer la vie des Canadiens. Outre les systèmes de chauffage automatisés, on a qu'à penser à la mécanisation des tåches ménagères, aux innombrables appareils de communications et informatiques et aux véhicules automobiles qu'on ne cesse de réinventer.

On ne comprend malheureusement pas toujours les conséquences qu’elles peuvent avoir sur la vie humaine. Ces technologies sont si banales de nos jours qu'on les tient vite pour acquises. Une fois qu’une technologie intègre la vie publique, elle prend vie à sa façon et son évolution nous incite à en attendre davantage de celle-ci dans le futur.

La plupart des technologies qui nous assurent confort, bien-être et plaisir apparaissent souvent sous la forme d’appareils énigmatiques et discrets, ce qui n’en facilite pas la compréhension. Ceci est d’autant plus vrai en ce qui concerne les systèmes de chauffage automatisés qui sont généralement aménagés hors de vue, mais dont la complexité va bien au-delà du simple thermostat que l’on retrouve sur les murs dans nos maisons et l’air chaud qui nous entoure en hiver.

À l’époque où les gens se réchauffaient à l'aide de cuisinières ou de poêles de salon, leur présence dans les foyers était remarquée. À cette époque, il fallait s’assurer d’entretenir le feu constamment pour garantir des conditions de survie adéquates. Les choses allaient toutefois changer au 20e siècle. Les premières chaudières de chauffage allaient désormais être aménagées dans les sous-sols ou dans d’autres endroits, hors de vue. À la veille d’être automatisées, elles remplacèrent les poêles de salon et cuisinières comme principal moyen de chauffage.

C’est en comprenant les moyens, tendances, idées et principes sur lesquels reposent les systèmes de chauffage central automatisés que l’on peut en saisir toute la complexité. Ce documentaire permet à l’observateur de découvrir les moyens et principes sur lesquels est basé le chauffage :

  • • La quête continuelle de l’humain pour se réchauffer et garantir son confort et son bien-être;
  • Les conditions qui prévalaient au début du 20e siècle et qui ont favorisé des changements sociaux face aux rudes épreuves de la vie de l’époque, aux séquelles de deux guerres mondiales et de la grande dépression;
  • Les nouvelles attentes qui ont fait place à un marché pour les systèmes de chauffage central automatisés dans les années 1920;
  • La contribution de découvertes scientifiques et nouvelles technologies en matière de matériaux, procédés de fabrication, combustibles, sources d’énergie et appareils automatisés ingénieux;
  • L’activité humaine, les innovations et l’esprit d’entreprise qui ont permis à l’industrie de devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Sources pour cet article

À propos

  • Jonathan F. Vance, A History of Canadian Culture (Don Mills, Ont.; New York: Oxford University Press, 2009).
  • Ralph Nader, Canadian Firsts, A Salute to Canada and Canadian Achievements (Toronto: McClelland and Stewart, 1992).
  • “The Creative Class”, http://en.wikipedia.org/wiki/Creative_class, (5 janvier 2011 accédé).
  • D. Paul Schafer, “Creativity - Canada’s Greatest Asset,” manuscrit, 2009, publication prochaine.
  • Warren Susman, Culture as History, The Transformation of American Society in the Twentieth Century (New York: Pantheon Books, 1984).
  • Geoffrey J Matthews, Historical atlas of Canada : Volume II : the land transformed 1800-1891 (Toronto : University of Toronto Press, 1993).
  • Donald P Kerr and Geoffrey J Matthews, Historical atlas of Canada, vol.. 3, Addressing the twentieth century, 1891-1961 (Toronto : University of Toronto Press, 1990).
  • Roy Mayer, Inventing Canada, One Hundred Years of Innovation (Vancouver: Raincoast Books, 1997).
  • Richard Florida, The Rise of the Creative Class: And How It’s Transforming Work, Leisure, Community and Everyday Life. (New York, NY: Basic Books, 2002).

Les crédits photos

L'œuvre de l'HVACR Heritage Centre Canada

  • R. Frings (Beeld en Geluidwiki - Stiefbeen en zoon) [CC-BY-SA-3.0-nl (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/nl/deed.en)], via Wikimedia Commons [detail].

À propos du documentaire

  • Collection de HHCC.

Ce que vous verrez et apprendrez

  • Objet façonné historique du HHCC (Accession No. 2006-155), photographié par Mark Dorlandt Photography, HD1006A-4-29.